Version PDF

Il y a corrélation entre la sévérité des calcifications et le degré de régurgitation aortique

Une étude a porté sur 57 patients souffrant d’une sténose aortique sévère symptomatique et à haut risque afin de prédire le risque de régurgitation aortique qui serait lié au degré de calcification valvulaire. La sévérité des calcifications aortiques a été mesurée par scanner avant l’intervention...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

08 nov 2011