Version PDF

Embolie pulmonaire : un pronostic difficile à établir

Une équipe française a réalisé une méta-analyse sur les valeurs prédictives de la mortalité dans les 3 mois suivant une embolie pulmonaire. Les résultats ont montré que les marqueurs échographiques et tomodensitométriques de dilatation du ventricule droit, ainsi que les peptides natriurétiques (BNP...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

14 sep 2011