Version PDF

L'allongement du QTc n'est pas rare en cas de VIH

Bloomfield GS et al. J Acquir Immune Defic Syndr 2022 ; 89(3) : 349-59.

Cette étude a exploité les données électrocardiographiques (ECG) de 7 720 patients atteints d’une infection par le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) afin d'évaluer la possibilité d'un lien de causalité entre VIH et anomalies ECG. Près de la moitié des participants (44 %) présentaient au...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

16 aoû 2022