Version PDF

Prise en charge des ECVM : mieux vaut être en ville

Loccoh EC et al. J Am Coll Cardiol 2022 ; 79 : 267-79.

Loccoh et coll. ont lancé une étude rétrospective, transversale (n = 2 182 903) portant sur les différences ville/campagne quant à la prise en charge et la mortalité, à 30 et 90 jours, de patients âgés d'au moins 65 ans hospitalisés pour un événement cardiovasculaire majeur (ECVM) soit infarctus...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

10 mai 2022