Version PDF

Maladie vasculaire stable avec facteurs de gravité : plus grand risque ischémique qu’hémorragique

Darmon A et coll. J Am Coll Cardiol 2019 ; 73 : 3281-91.

Darmon et coll. ont évalué la balance accidents ischémiques/saignements en fonction de la présence d’au moins un critère de gravité chez 16 875 patients ayant une maladie athérothrombotique stable. Le critère principal composite d’ordre ischémique était les décès cardiovasculaires, l’infarctus du...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

05 nov 2019