Version PDF

Les patients à haut risque cardiovasculaire pourraient bénéficier de l’association rivaroxaban-aspirine

Darmon A et coll. J Am Coll Cardiol 2019 ; 73 : 3281-91.

Les 16 875 patients inclus dans cette étude ont été classés en différentes catégories selon la présence de certains facteurs de gravité cardiovasculaire, à savoir : âge > 65 ans (81,5 % des patients), diabète (41,0 %), insuffisance rénale d’importance moyenne (40,2 %), artériopathie des membres...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

05 nov 2019