Version PDF

La cardiopathie arythmogène implique le VG dans la grande majorité des cas

Miles C et al. Circulation 2019 ; 139 : 1786-97.

Une étude étatsunienne s'est intéressée à la dysplasie arythmogène du ventricule droit (DAVD) ou cardiomyopathie arythmogène (CA) à partir d'une série de 5 205 autopsies effectuées dans les suites d’une mort subite. Au total, 202 cas (4 %) de DAVD ont été identifiés dont 15 avaient un diagnostic...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

09 juil 2019