Version PDF

Mesurer la surface du psoas pour estimer le risque de mortalité après TAVI

Takagi H et al. Am J Cardiol 2018 ; 122 : 1394-400.

La surface du psoas est depuis peu considérée comme un marqueur de sarcopénie. Takagi et coll. ont jugé intéressant de réaliser une métaanalyse des études (6 études, 1 237 patients) qui ont évalué la valeur pronostique de la surface du psoas sur la mortalité des patients qui bénéficient d’un TAVI (...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

29 jan 2019