Version PDF

La revascularisation des membres inférieurs n’est pas sans risque

Baumgartner I et al. J Am Coll Cardiol 2018 ; 72 : 1 563-72.

Afin d’apprécier le devenir à long terme des interventions de revascularisation réalisées au niveau des extrémités des membres inférieurs (MI) dans le cadre d’une artériopathie oblitérante asymptomatique des membres inférieurs (AOMI), Baumgartner et coll. ont étudié, dans une analyse post-hoc (n =...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

22 jan 2019