Version PDF

Insuffisance cardiaque : pas de preuve robuste de l'efficacité d'un régime sans sel

Mahtani KR et al. JAMA Inter Med 2018 ; 178 : 1 693-700.

Mahtani et coll. ont entrepris une revue systématique et une métaanalyse de 9 études (n = 479) afin de préciser au mieux les effets d’une réduction des apports en sel chez l’insuffisant cardiaque. Aucune des 9 études n’a permis d’analyser précisément la mortalité globale ou cardiovasculaire...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

02 jan 2019