Version PDF

Fibrillation atriale non valvulaire : préférer l’association AOD-aspirine

Bennaghmouch N et al. Circulation 2018 ; 137 : 1 117-29.

Une revue de la littérature complète d’une métaanalyse (n = 21 722) s’est intéressée au rapport efficacité/acceptabilité des anticoagulants oraux (AOD), comparativement aux AVK, quand ils sont associés à de faibles doses d’acide acétylsalicylique (AAS) chez des patients atteints de fibrillation...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

02 oct 2018