Version PDF

Il n’y a pas plus de risque postopératoire avec un trouble de la conduction intraventriculaire

Richardson KM et al. Am J Cardiol 2018 ; 121 : 997-1 003.

Richardson et coll. ont évalué rétrospectivement (n = 152 479) le risque de décès hospitalier et d’infarctus du myocarde (IDM) associé à la présence de troubles de la conduction intraventriculaire sur l’ECG préopératoire d’une intervention non cardiaque. Comparée au tracé ECG normal, chacune des...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

01 aoû 2018