Version PDF

Les taux élevés de TSH ne sont en rien prédictifs d'un risque de FA

Baumgartner C et al. Circulation 2017 ; 136 : 2 100-16.

Une revue systématique de la littérature internationale (n = 30 085) fait le point sur le rapport entre les formes frustes de l’hypothyroïdie et la fibrillation atriale (FA). Les valeurs basales de la TSH n’ont en aucun cas été associées à la FA , que ce soit chez les euthyroïdiens ou les...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

13 fév 2018