Version PDF

Quelle valeur attribuer à une troponine élevée sans douleur thoracique ni signes ECG ?

Shimoni Z et al. Am J Med 2017 ; 130 : 1 205-10.

Une équipe israélienne a étudié rétrospectivement les données de 732 patients chez lesquels l’augmentation significative des taux plasmatiques de troponine ne s’accompagnait ni de douleur thoracique, ni de modification ischémique de l’ECG afin de juger de son utilité clinique. L’utilité clinique du...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

09 jan 2018