Version PDF

L'inflammation de la paroi aortique peut prédire la rupture de l'anévrysme aortique

MA3RS Study Investigators. Circulation 2017 ; 136 : 787-97.

Une étude de cohorte multicentrique prospective a inclus 342 patients atteints d’un anévrysme de l’aorte abdominale (AAA) confirmé dont le diamètre était ≥ 40 mm afin d'examiner le rôle potentiel de l’inflammation, appréciée par IRM avec injection d'oxyde de fer, dans le risque de rupture. La prise...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

11 oct 2017