Version PDF

Éditorial

16 mar 2021

Les goûts et les couleurs

Arnaud LAZARUS, rédacteur en chef

Faute de preuves fortes, tous nos choix ne peuvent être basés sur la raison et s’appuient alors sur des éléments subjectifs.

À titre d’exemples il y a eu ces dernières décennies les partisans des sondes unipolaires et ceux des sondes bipolaires, des sondes à vis et des sondes à barbes, et des sondes de défibrillation à simple coil ou à double coil. Ce fut l’occasion de multiples joutes ou débats dans les réunions scientifiques, parfois passionnés, mais les données accumulées au fil des ans finissent souvent par faire objectivement pencher la balance d’un côté. Arnaud LAZARUS Rédacteur en chef

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité