publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

Éditorial

Publié le 27 juin 2023Lecture 1 min

Apporter des réponses

Arnaud LAZARUS, rédacteur en chef

Les patients posent fréquemment des questions sur la conduite à tenir et les interférences éventuelles après implantation d’une prothèse rythmique.

Si les questions les plus fréquentes portent sur les portiques de détection, les fours à micro-ondes ou les plaques de cuisson à induction, un sujet est moins souvent évoqué par les patients et les équipes médicales. Il s’agit des restrictions éventuelles à la conduite automobile, temporaires ou définitives. C’est pourtant un point important, qui devrait être abordé systématiquement, dans l’intérêt du patient, du médecin et de la collectivité. Bonne lecture, A. LAZARUS

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 9
publicité