Version PDF

Doit-on doser les Gamma GT pour prédire les accidents cardiovasculaires secondaires ?

Des auteurs allemands se sont interrogés, à partir de l’observation de 1 152 patients, sur la valeur pronostique des taux de Gamma GT chez des patients atteints de maladie coronarienne stable sur le risque à long terme d’événement cardiovasculaire secondaire. Au cours d’un suivi médian de 8,1 ans,...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

03 jan 2011