Version PDF

Coronaires

14 mai 2019

Les caractéristiques des plaques athéromateuses coronaires influent le pronostic

Williams MC et al. J Am Coll Cardiol 2019 ; 73 : 291-301.

Williams et coll. ont tenté de déterminer, par l’analyse post-hoc de l’étude SCOT-HEART (Scottish COmputed Tomography of the HEART Trial), les conséquences pronostiques des plaques d’athérome en fonction de leurs caractéristiques chez 1 769 sujets suspectés d’avoir une maladie coronaire et qui ont été suivis pendant 5 ans.

Chez les patients dont les plaques d’athérome présentaient au moins un caractère défavorable (remodelage positif, zone de faible atténuation, calcifications éparses ou image en « rond de serviette »), la survenue d’un décès d’origine coronaire ou d’un infarctus du myocarde non fatal a été 3 fois plus fréquente (n = 25/608 [4,1 %] vs n = 16/1161 [1,4 %] ; p < 0,001). Chez les patients qui avaient des sténoses coronaires, la survenue d’un décès d’origine coronaire ou d’un infarctus du myocarde non fatal a été 2 fois plus fréquente. Les patients qui avaient tout à la fois des sténoses coronaires et des plaques d’athérome présentant au moins un caractère défavorable étaient exposés à un risque 10 fois plus élevé de survenue d’un décès d’origine coronaire ou d’un infarctus du myocarde non fatal.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

publicité
publicité