Version PDF

Lu pour vous

15 juin 2020

Covid et chirurgie vasculaire

Jimmy DAVAINE, CHU Pitié-Salpêtrière, Paris
Cette lettre de La Collégiale APHP annonce un travail en cours sur les spécificités vasculaires des patients atteints du Covid-19. Les différents aspects sont abordés : la diminution forcée d’activité, se limitant à une liste évolutive éditée par la Société de chirurgie vasculaire (SCV). Tous les cas d’événements artériels ont été colligés pour une analyse plus fine : thrombus intra-aortique chez des patients avec une artériopathie non connus, ischémie aiguë de membres ou cérébrale, etc. Le virus induit un état d’hypercoagulabilité (EP), des troubles de la coagulation type coagulation intravasculaire disséminée (CIVD) et une inflammation avec orage cytokinique. Le recoupement avec d’autres études biologiques permettra peut-être de faire le tri entre atteinte spécifique, événements associés et iatrogénie. À titre indicatif et pour plus de lecture, un article américain (état de Washington) a été publié en avril dans le Journal of Vascular Surgery décrivant la modification des pratiques en chirurgie vasculaire, en particulier la décroissance d’activité à froid et le développement des téléconsultations (Hemingway JF et al. J Vasc Surg 2020 doi.org/10.1016/j.jvs.2020.04.492).

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité