Version PDF

Encore une preuve de l'effet bénéfique de l'activité physique chez le coronarien

Gonzalez-Jaramillo N et al. J Am Coll Cardiol 2022 ; 79 : 1690-700.

Gonzalez-Jaramillo et coll. ont évalué l’impact sur la mortalité toutes causes et d’origine cardiovasculaire des modifications dans le niveau d’activité physique au cours du temps chez 33 576 patients coronariens. Comparés aux patients qui sont toujours restés inactifs, le risque de mortalité de...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

02 aoû 2022