Version PDF

Syndrome coronarien aigu : ajouter un AOD n’améliore pas le pronostic

Khan SU et al. J Cardiol 2018 ; 121 : 301-7.

Khan et coll. ont réalisé une métaanalyse (7 essais, 31 574 patients) afin d’évaluer l’efficacité et la sécurité de l’adjonction à la simple (SAAP) ou double antiagrégation plaquettaire (DAAP) d’un anticoagulant direct (AOD), à savoir apixaban, rivaroxaban ou dabigatran, chez les patients...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

15 mai 2018