Version PDF

J'ai lu pour vous

15 juin 2021

Tachycardies ventriculaires réfractaires : effets à long terme de l’alcoolisation coronaire rétrograde

Virginie FERCHAUD, Caen

Cette étude est la plus grande série prospective internationale multicentrique évaluant les effets à long terme de l’alcoolisation coronaire rétrograde (RCVEA) pour tachycardies ventriculaires (figure) (TV) réfractaires.

Ont été inclus les patients avec TV réfractaire aux antiarythmiques et/ou à l’ablation par radio-fréquence. Les veines coronaires étaient mappées à l’aide d’un guide d’angioplastie avant alcoolisation de la veine cible. La RCVEA a été réalisée chez 56 patients (71 % d’extrasystolies (ESV), 29 % de TV dont 76 % du sommet ventriculaire gauche) 98 % des patients ont eu un succès d’ablation, dont 68 % avec la RCVEA seule. À 1 an de suivi, on retrouvait une absence de récidive d’ESV/TV chez 77 % des patients et 5 % de complications (3 épanchements péricardiques drainés, non liés à l’alcoolisation). Tavares L et al. JACC Clin Electrophysiol 2020 ; 6 : 1420-31

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité