Version PDF

J'ai lu pour vous

20 déc 2019

Pas d’indication au DAI en prévention primaire chez les patients dialysés avec FE > 35 %

Margaux Alazard, Paris

Étude prospective randomisée contrôlée multicentrique évaluant le bénéfice sur la mort subite de l’implantation d’un DAI en prévention primaire chez 188 patients dialysés avec FEVG ≥ 35 %.

Étude arrêtée prématurément après analyse intermédiaire devant un taux de mort subite et de mortalité totale (50 %) identique dans les deux groupes après un suivi moyen de 6,8 ans et un taux de complication relativement élevé (27 %) dans le groupe DAI. Bien qu’il y ait 13 % de thérapies appropriés dans le bras DAI, le potentiel bénéfice de la prévention de mort subite est contrebalancé par un sur risque de mortalité non rythmique dans cette population. Jukema JW et al. Circulation 2019 ; 139 : 2628-38.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité