Version PDF

J'ai lu pour vous

20 mar 2020

Évaluation par holter implantable de la cryoablation et la radiofréquence dans le traitement de la fibrillation atriale : étude CIRCADOSE

Matthieu GRAS, Neuilly

Cette étude multicentrique et prospective a randomisé 346 patients avec fibrillation atriale paroxystique réfractaire aux médicaments.

Ceux-ci ont bénéficié d’une primoablation avec isolation des veines pulmonaires par radiofréquence (115 patients) ou par cryoablation de 4 minutes (115 patients) ou de 2 minutes (116 patients). Via un holter implantable, on n’a pas retrouvé de tachyarythmie atriale à un an chez 53,9 % des patients traités par radiofréquence, et chez 52,2 % et 51,7 % des patients traités par 4 et 2 minutes de cryoablation, la différence n’étant pas significative (p = 0,62 et 0,59). L’efficacité à un an de la cryoablation et de la radiofréquence ne diffèrent pas dans cette indication. Andrade J et al. Circulation 2019 ; 140(22) : 1779-88.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité