Version PDF

J'ai lu pour vous

21 déc 2020

Échocardiographie transoesophagienne (ETO) et ablation de fibrillation auriculaire (FA) persistante

Bernard PIERRE, Tours

Ce registre prospectif multicentrique a inclus 6 186 patients (âge 69+/-10 ans) ayant eu une ablation par radiofréquence de FA persistante (CHA2DS2VASC 2,86+/- 1,58) sans interruption d’anticoagulant (51,4 % apixaban, 40,9 % rivaroxaban, 6,5 % dabigatran, 1,2 % edoxaban).

L’absence de thrombus intra-auriculaire gauche a été vérifiée par échographie intracardiaque per procédure. Un seul accident ischémique transitoire fut constaté pour une FA de longue durée avec oubli de rivaroxaban pré-ablation (0,016 %). Le taux de tamponnade ou hématome était < 1 %. Ces résultats montrent le faible risque de ne pas interrompre les anticoagulants oraux et pose la question, dans ce contexte, de la nécessité d’éliminer un thrombus intra-auriculaire par ETO. Patel K. Is transesophageal echocardiography necessary in patients undergoing ablation of atrial fibrillation on an uninterrupted direct oral anticoagulant regimen? Results from a prospective multicenter registry. Heart rhythm 2020 ; 17 : 2093-99.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité