Version PDF

J'ai lu pour vous

01 déc 2021

APAF

Christine Alonso, Neuilly-sur-Seine

Étude multicentrique, prospective randomisée chez des patients en FA permanente avec symptômes sévères et QRS fins comparant ablation du nœud AV avec CRT au traitement pharmacologique.

La première phase avait montré en 2018 que l’ablation + CRT diminuait les hospitalisations et améliorait les symptômes d’insuffisance cardiaque. La seconde phase, évalue les effets sur la mortalité. Sur 140 patients, 133 ont été inclus dans l’analyse (63 ablations + CRT ; 70 traitement pharmacologique). La fréquence cardiaque moyenne était de 70/min (70-75) dans le groupe ablation + CRT et 82/min (65-90) dans le groupe pharmacologique. Après 29 mois, la mortalité toutes causes était de 11 % dans le groupe ablation + CRT et de 29 % dans le groupe traitement médical (p = 0,004). Le critère secondaire de mortalité toutes causes ou hospitalisation pour insuffisance cardiaque est survenu chez 29 % des patients du groupe ablation + CRT versus 51 % dans le groupe traitement médical (p = 0,002). Le bénéfice sur la mortalité toutes causes a été observé quelle que soit la FEVG basale. Brignole M et al. Eur Heart J 2021; doi:10.1093/eurheartj/ehab569.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité