Version PDF

Thérapeutique

27 aoû 2017

Faisabilité d’une bithérapie courte de 3 mois après implantation d’un stent actif

M.K. Hong (Corée) - Early strut coverage in patients receiving new-generation drug-eluting stents and its implications for dual antiplatelet therapy: a randomized clinical trial - Étude DETECT OCT

Le prolongement de la bithérapie antiagrégante (et son risque hémorragique) après pose de stent actif (DES) est justifié par le retard d’endothélialisation de ses mailles. L’hypothèse de l’étude de M.K. Hong et coll. était la possibilité, après...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :