Version PDF

Lu pour vous

Publié le 30 mar 2022Lecture 1 min

Utilisation des stents résorbables en magnésium dans le STEMI

Olivier VARENNE, hôpital Cochin, Paris

MAGSTEMI est une étude multicentrique randomisée chez les patients avec STEMI et traités en 1:1 entre des stents magnésium ou des stents traditionnels au sirolimus.

Après 3 ans (chez 90 % des patients analyses), les événements sont plus nombreux chez les patients traités par stents au magnésium (17,6 % vs 6,6 % ; diff : -11,0 % ; IC95 % : -21,3 à -0,7 ; p = 0,038). Cette différence est liée principalement à l’augmentation des événements ischémiques dans la première année après implantation, en particulier une augmentation du nombre de revascularisations (16,2 % vs 5,3 % ; p = 0,030) observée principalement la première année sans différence entre les deux groupes entre 1 et 3 ans. Les stents résorbables au magnésium sont inférieurs aux DES traditionnels chez les patients STEMI, en particulier du fait d’une augmentation du risque de revascularisation, principalement la première année. Ortega-Paz L et al. EuroInterv 2022 ; doï : 10.4244/EIJ-D-21-00651.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité