Version PDF

Lu pour vous

Publié le 29 juin 2022Lecture 1 min

Traitement des patients STEMI sans implantation de stent

Olivier VARENNE, hôpital Cochin, Paris

Les lésions responsables de STEMI sont fréquemment des lésions non critiques et donc le fait de les stenter systématiquement peut être débattu

Certains patients de l’étude DANAMI-3-DE- FER qui avaient un flux coronaire stable après l’angioplastie primaire et sans sténose significative lors de la procédure de contrôle ont été randomisés entre stent et pas de stent. Ceux du bras ne recevant pas de stent ont été comparés à ceux du bras stenting initial (immédiat). Parmi les 603 patients randomisés dans le bras sans stenting initial, 84 ont finalement été traités sans stent et dans le bras stenting immédiat, 590 ont effectivement reçu un stent. Les patients qui n’ont pas été stentés avaient une sténose de 40 %, de 14 mm de longueur, dans un vaisseau de 2,9 mm de diamètre. Durant le suivi de 3,4 ans, le taux de MACE a été de 14 et de 16 % chez les patients non stentés et ceux stentés initialement (RR : 0,87 ; IC95 % : 0,48-1,60 ; p = 0,66). Les taux de revascularisations et de récidive d’infarctus étaient de 2 % versus 4 % (p = 0,70) et 4 % versus 6 % (p = 0,43), respectivement. Les patients avec STEMI, sans sténose résiduelle significative postangioplastie et avec un flux normal pourraient être traités sans implantation de stent. Madsen JM et al. EuroInterv 2022 ; doi: 10.4244/ EIJ-D-21-00950.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité