Version PDF

Lu pour vous

15 oct 2018

Traitement médical optimal versus angioplastie dans les CTO

Olivier VARENNE, Hôpital Cochin, Paris

Le bénéfice clinique des angioplasties coronaires chez les patients avec occlusion coronaire chronique (CTO) demeure débattu.

Cette étude randomisée a inclus 396 patients avec au moins une CTO et a comparé angioplastie et traitement médical optimal. Le critère primaire, plutôt peu sélectif, était le changement de statut concernant l’angor selon le questionnaire de SEATTLE (SAQ) entre l’inclusion et le suivi à 12 mois. Les patients avec lésions pluritronculaires (52 %) étaient revascularisés sur les autres artèresavant randomisation de la CTO. À 12 mois, une amélioration clinique est plus fréquemment retrouvée dans le groupe angioplastie ainsi qu’une meilleure qualité de vie. Les patients libres de tout angor étaient plus nombreux dans le groupe angioplastie (71,6 % vs 57,8 % ; p = 0,008). À 12 mois, les MACE étaient identiques dans les deux groupes. À noter, 13 % d’échecs et 7 % de crossover dans les groupes angioplastie et traitement médical, respectivement. Dans ce travail, l’angioplastie coronaire permet d’améliorer les symptômes et la qualité de vie des patients présentant une occlusion coronaire chronique. Werner GS et al. Eur Heart J 2018 ; 39 (26) : 2484-93.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité