Version PDF

Technologies

Publié le 15 oct 2018Lecture 4 min

STARSystem : le support radial a enfin sa star !

Grégoire RANGÉ, Les Hôpitaux de Chartres

La voie d’abord radiale est utilisée dorénavant dans plus de 85 % des cas en France pour les procédures de coronarographies ou d’angioplasties coronaires(1). Ce succès est essentiellement dû à la démocratisation des cathéters guides de petit calibre (6 voire du 5 F), d’introducteurs dédiés à l’accès radial, à l’expérience acquise des opérateurs et au bénéfice démontré de cette voie d’abord sur la mortalité et les complications hémorragiques par rapport à la voie fémorale(2).

Il n’existe pourtant que très peu de systèmes de support radial commercialisés sur le marché et leur utilisation reste marginale. La majorité des centres utilisent des systèmes de support « fait maison » plus ou moins satisfaisants. Un support radial doit répondre à un cahier des charges comprenant différents critères parfois contradictoires : – simplicité et rapidité d’utilisation ; – confort du patient ; – confort de l’opérateur ; – ne pas entraver la rotation du tube ni la qualité d’images (radio transparence) ; – assurer un bon support du matériel (cathéter, guide, etc.) dans le prolongement du bras ; – prix raisonnable sans surcoût de consommable ; – durabilité du matériel. Le STARSystem propose une solution intéressante qui remplit parfaitement ces conditions. Le système Il s’agit d’un système compact, robuste et léger, en fibre de carbone, conçu par des cardiologues interventionnels, compatible avec toutes les tables et d’installation facile et rapide. Il est composé de deux parties indépendantes qui se glissent sous le matelas de la table de coronarographie : Le STARBoard est un support de bras (figure 1), multiarticulé et adaptable à toutes les morphologies de patients, qui offre : – un confort idéal pour l’opérateur lors de la ponction (bras légèrement écarté, poignet en extension et légère supination) ; – et un confort optimal du patient durant la procédure après repositionnement du bras le long du corps et du poignet en position neutre. Figure 1. STARBoard : installation radiale droite. La STARTable est un support pour les guides et cathéters, réglable grâce à une gouttière coulissante ; elle est installée dans le prolongement du bras et du désilet radial. Ce support permet de poser les cathéters et autres guides en toute sécurité sans risque de chute, d’offrir un « plan de travail » voire un appui et de diminuer de 50 % l’irradiation diffusée pour l’opérateur (figure 2). Figure 2. STARTable : radioprotection. Pour la voie radiale gauche, une 3e partie peut se clipper sur l’axe du support principal permettant de soutenir le bras confortablement sur l’abdomen du patient (figure 3). Figure 3. STARBoard : installation radiale gauche. Pour la voie fémorale, Terumo propose également un support en forme de tablette positionné au-dessus des membres inférieurs du patient et permettant d’y poser en toute sécurité le matériel d’angioplastie dans le prolongement du désilet fémoral (figure 4) : il s’agit de l’IR platform. Figure 4. IR platform pour l’accès par voie fémorale. L’expérience du CH de Chartres Centre « radialiste » de longue date (> 95 % des cas), nous avons cherché pendant de nombreuses années la solution idéale de support de bras pour l’accès radial. Après avoir essayé différents systèmes commercialisés (Cazaprotect) ou « fait maison », nous avons été séduits par le système STARBoard découvert sur le stand de la société Adept medical lors du congrès TCT il y a 3 ans. Distribué en Europe depuis 1 an par la société Terumo, nous avons été l’un des premiers centres équipés en France. L’ensemble des cardiologues interventionnels et de l’équipe paramédicale du centre l’ont rapidement adopté et toutes nos procédures radiales sont dorénavant effectuées avec ce système. Durant les procédures de CTO ou de contrôle de pontages mammaires nécessitant un double abord, nous utilisons parfois deux STARBoards (figure 5). Figure 5. STARSystem : installation double radiale. En pratique, ses principaux intérêts reposent sur sa simplicité d’utilisation et l’excellent confort apporté tant pour le patient que pour le cathétériseur. Une enquête de satisfaction sur l’utilisation du STARSystem menée en Nouvelle-Zélande auprès de 6 cardiologues interventionnels et 4 paramédicaux (tableau et encadré) confirme cette impression avec notamment 100 % des professionnels interrogés qui souhaitent acquérir le matériel après cette phase d’évaluation(3). Limites du système – Patient sous anesthésie générale (l’installation nécessite la coopération du patient pour tenir la poignée du STARBoard). – Courbe d’apprentissage pour l’installation d’un abord radial gauche. Conclusion L’artère radiale est devenue la voie d’abord de première intention dans la majorité des centres de coronarographie français. Après des années d’utilisation de systèmes de supports de bras « bricolés » et imparfaits, nous avons dorénavant à disposition un système dédié, performant et confortable tant pour l’accès radial droit que gauche. Tout comme l’introducteur radial, le STARSystem devrait rapidement devenir un outil indispensable à tous les centres radialistes.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 16
  • >
publicité