publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

Lu pour vous

Publié le 30 mar 2023Lecture 1 min

Quelle est l’évolution des lésions coronaires instables détectées en OCT avec FFR normale ?

Olivier VARENNE, hôpital Cochin, Paris

L’évolution naturelle des lésions coronaires à FFR normale mais avec fine chape fibreuse (TCFA) en OCT demeure inconnue.

L’étude COMBINE-OCT a évalué sur 5 ans ces lésions dans une population de patients diabétiques, âgés de 68 ans. Les patients avec ≥ 1 lésion négative en FFR (≥ 0,80) étaient classifiés en deux groupes basés sur la présence ou l’absence de ≥ 1 lésion avec fine chape fibreuse en OCT. Parmi les 390 patients avec ≥ 1 lésion négative en FFR, 75 % (n = 292) n’avaient pas de lésion à fine chape fibreuse en OCT. Le critère primaire d’évaluation à 5 ans, composé de la mortalité cardiovasculaire, des IDM liés à l’artère concernée, et des taux de TLR ou d’angor instable justifiant une hospitalisation est survenu plus fréquemment chez les patients avec TCFA (21,4 % vs 8,2 %, HR 2,89, IC95 % : 1,61-5,20 ; p < 0,001) avec un taux d’événements pour 100 patients-années de 6,42 versus 2,46 (RR : 2,61, IC95 % ; 1,38-4,90 ; p = 0,002). En analyse multivariée, la présence d’une fine couche fibreuse en OCT est un facteur prédictif Indépendant associé au risque d’événements coronaires sur l’artère concernée dans les 5 ans (HR : 2,76 ; IC95 % : 1,53-4,97 ; p < 0,001). Fabris E et al. EuroInterv 2023 ; doi: 10.4244/EIJ-D-22-00306.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 96