Version PDF

Lu pour vous

20 déc 2019

Perméabilité des pontages après évaluation par FFR ou angiographie

Olivier VARENNE, Hôpital Cochin, Paris

GRAFFITI évalue l’utilité de la FFR dans la prédiction de la perméabilité des pontages coronaires.

Les 172 patients avec maladie coronaire (sténose IVA et/ ou TC et au moins une autre lésion intermédiaire) étaient randomisés pour bénéficier d’un guidage des artères à ponter par FFR (n = 88) ou par l’angiographie. Les patients étaient revascularisés par pontage basé sur les résultats de la FFR (pontage du vaisseau si FFR < 0,80) ou sur les résultats de l’angiographie. Les patients pour lesquels les pontages étaient guidés par la FFR recevaient moins d’anastomoses (3 vs 2 ; p = 0,004). La surveillance angiographique à 12 mois retrouve une perméabilité des pontages à 12 mois similaire dans les deux groupes de patients (126 [80 %] vs 113 [81 %], respectivement ; p = 0,885). La mesure de la FFR pour déterminer les vaisseaux à ponter chez les patients avec maladie pluritronculaire ne permet pas d’améliorer la perméabilité des pontages à 12 mois. Toth GG et al. EuroInterv 2019 ; 15 (11) : e999-e1005.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité