Version PDF

Éditorial

Publié le 01 oct 2015Lecture 1 min

Encore un dernier petit effort…

R. CADOR et P. DURAND, Hôpital Saint-Joseph, Paris

Le 12 septembre 2015 est paru un décret dans le JO sur l’acte de mesure du flux de réserve coronarien (FFR) au cours d’une artériographie coronaire ou avant une angioplastie coronaire en situation de coronaropathie stable, en cas de lésions pluritronculaires ou en cas de lésion monotronculaire avec une sténose intermédiaire lorsque les tests d’ischémie myocardiques préalables n’ont pas été contributifs ou été contre-indiqués.

C’est en premier lieu un succès pour une cardiologie interventionnelle intelligente et réfléchie. C’est aussi – et ils doivent en être remerciés – une victoire pour les membres du bureau du GACI qui ont dû mener un long combat (3 ans depuis la publication de FAME-2 !). Cependant, pour que cette approche puisse connaître un vrai développement, ce nouvel acte devra forcément s’accompagner très vite d’un nouveau forfait hospitalier suffisant pour amortir les surcoûts liés au matériel supplémentaire. Cette rentrée 2015 est donc pleine d’optimisme : FFR, élargissement progressif des indications du TAVI, nouvelles perspectives dans le traitement interventionnel de la fibrillation auriculaire, etc. Bonne lecture R. CADOR et P. DURAND, Hôpital Saint-Joseph, Paris  

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 14
  • >
publicité