publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

Lu pour vous

Publié le 15 oct 2023Lecture 1 min

ECMO chez les patients présentant un STEMI en choc cardiogénique

Olivier VARENNE, Hôpital Cochin, Paris

Dans cet essai multicentrique, 420 patients avec IDM aigu en état de choc cardiogénique prévus pour une revascularisation par angioplastie immédiate, ont été randomisés pour recevoir ou non une ECMO.

Le critère primaire, les décès toutes causes à 30 jours, est survenu chez 47,8 % (ECMO) et 49 % (pas d’ECMO) des patients respectivement (RR : 0,98 ; IC95% : 0,80 à 1,19 ; p = 0,81). Les saignements modérés au sévères, sont survenus chez 23,4 % des patients avec ECMO et 9,6 % des patients sans (RR : 2,44 ; IC95% : 1,50 à 3,95) et les complications périphériques sont survenues chez 11 % et 3,8 % des patients des mêmes groupes. Chez les patients en choc cardiogénique au cours des STEMI traités par PCI, l’ECMO n’améliore pas le risque de décès à 30 jours et est associée à une augmentation des complications vasculaires périphériques et des saignements. Thiele H et al. N Engl J Med 2023 ; doi: 10.1056/NEJMoa2307227.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 94
publicité