Version PDF

Lu pour vous

Publié le 29 juin 2022Lecture 1 min

Angioplastie pour thrombose de stent

Olivier VARENNE, hôpital Cochin, Paris

Toutes les procédures d’angioplasties en Angleterre et au Pays de Galles entre 2014 et 2020 ont été analysées rétrospectivement et stratifiées en 4 groupes : pas de thrombose de stent (TS), TS précoce (0-30 J), TS tardive (31-360 J) ou TS très tardive (> 360 J).

Un total de 7 923 procédures d’angioplastie (1,4 %) ont été réalisées pour TS durant cette période, principalement des TS précoces (53 %), mais aussi des TS très tardives (35 %) et tardives (12 %). Il faut noter que le taux de TS a décliné entre 2014 et 2020 (1,7 à 1,4 % ; p < 0,001). Les patients avec TS précoces sont les seuls chez qui était observée une augmentation significative des MACCE (décès, IDM, AVC revascularisations) (RR : 1,22 ; IC95 % : 1,05- 1,41), de la mortalité toutes causes (RR : 1,21) et de infarctus (RR : 2,48), par rapport aux patients sans TS. Le risque de mortalité était réduit chez les patients avec TS par l’utilisation de l’imagerie intracoronaire (RR : 0,66) et les nouveaux anti-P2Y12 (ticagrelor : RR 0,69 ; prasugrel : RR 0,54). Les TS ont diminué au cours des dernières années mais leur pronostic reste péjoratif si elles surviennent précocement. L’utilisation de l’imagerie et des nouveaux anti-P2Y12 améliorent le pronostic de ces patients. Mohamed MO et al. EuroIntervention 2022.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité