publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

Lu pour vous

Publié le 30 nov 2008Lecture 1 min

Administration prolongée de clopidogrel après implantation de stent actif

O. VARENNE, Hôpital Cochin, Paris

Un total de 7 221 patients traités par stent actif (n = 3 160) ou stent nu (n = 4 061), ont été suivis à long terme. Par ailleurs, une cohorte de 2 851 patients traités par stent actif et vivants à 12 mois a été analysée en fonction de la prise ou non de clopidogrel.

Le risque ajusté de thrombose de stent est similaire dans les deux groupes. Cependant, après 1 an, les patients avec stent actif ont plus de thrombose certaine ou probable (RR : 3,55 ; IC 95 % : 1,26 à 9,99). Les risques ajustés de décès (RR : 0,60 ; IC 95 % : 0,46 à 0,79), de décès ou d'infarctus (RR : 0,63 ; IC 95 % : 0,49 à 0,81) et de revascularisations (RR : 0,32 ; IC 95 % : 0,24 à 0,43) sont significativement plus bas chez les patients avec stent actif.  L’utilisation de clopidogrel au-delà de 12 mois n'est pas associée dans cette étude à une réduction du risque de thrombose de stent, de décès ou de décès + infarctus après implantation de stent actif (respectivement RR : 0,54 ; IC 95 % : 0,07 à 4,23 ; RR : 1,20; IC 95 % : 0,55 à 2,66 ; RR : 1,16 ; IC 95 % : 0,56 à 2,42).   Duk-Woo Park et al. J Am Coll Cardiol Intv 2008 ; 1 : 494-503. 

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 94
publicité