Version PDF

HTP-TEC

26 mar 2019

Alice B., 50 ans, est dyspnéique : que décidez-vous ?

-

Cette patiente de 50 ans consulte pour une dyspnée. L’interrogatoire rapporte des antécédents d’embolie pulmonaire. Six mois après cet épisode, la dyspnée persiste. La patiente ne fume pas, elle n’a pas d’insuffisance cardiaque ni de pathologie respiratoire. L’échocardiographie cardiaque montre une cavité du ventricule droit dilatée, avec une hypertrophie de la paroi libre du ventricule droit. Il s’agit a priori d’une hypertension pulmonaire.

Que décidez-vous ? A : J’adresse la patiente dans un centre de compétence du réseau Hypertension pulmonaire B : Je mets en place un traitement médical Explications par Yves COTTIN (CHU de Dijon) << RETOUR    

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :