Version PDF

L’anticoagulation par AOD bénéfique sur le risque de fracture

Lau WCY et al. Ann Intern Med 2020 ; 173(1) :1-9.

Une étude du type étude de population réalisée à Hong Kong a reposé sur une vaste base de données électroniques nationales afin d’inclure tous les cas de fibrillation atriale (FA), traités pour la première fois, soit par un anti-vitamine K (AVK) (warfarine), soit par un anticoagulant oral direct (...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

12 jan 2021